Texte 
Page 


Processus apprenants

 
imprimer

La façon dont nous menons nos projets terrain est le fameux "do it - fix it" cher aux développeurs de logiciels : le principe est qu'on développe des solutions et qu'on les teste sans attendre, de manière à améliorer la solution par des retours utilisateurs (d'où les versions 1.0, 1.2...1.9 qui ensuite vont donner la prochaine génération de logiciel 2.0).

Cette méthode est redoutablement efficace lorsqu'elle s'appuie sur des contributions libres des usagers, qui collaborent pour améliorer leur outil parce qu'ils en ont envie. Cela permet de gagner beaucoup de temps, et de développer des solutions robustes car partant des besoins du terrain. C'est particulièrement indiqué quand on est dans un environnement complexe, dans lequel il est difficile de tout concevoir "ex nihilo".

Pour le développement durable, à Angenius nous faisons exactement pareil ! Le DD concerne de multiples parties prenantes, recouvre de nombreuses dimensions, spatiales et temporelles...Difficile d'avoir tout juste en central ! C'est ainsi que nous avons travaillé depuis 2005 avec des pionniers (Bedzed, OPL, réseau mondial Empreinte Ecologique...) qui partagent le résultat de leurs expériences et aident les autres à en transposer les résultats. Ces communautés qui échangent librement et constituent un réseau de connaissances pratiques, sont appelées des "communautés apprenantes". On parle aussi de "processus apprenant" puisque c'est la collaboration et le partage d'expérience qui créent la connaissance appliquée.

Voir les exemples et articles sur Projets urbains

Page modifiée dernièrement le Mercredi 29 Novembre, 2006 [20:06:49 UTC]

Le contenu de cette page est licencié sous les termes Creative Commons.

0.14s / 8.07MB / 72 / 0.09
Powered by Tikiwiki
Copyleft 2005 ANGENIUS
Dernière mise à jour CVS: Dimanche 02 Mars, 2008 [10:53:28 UTC]